Catégories
A la une Vie de la fédération

États généraux pour une société écologique post-urbaine

Face au constat de la responsabilité des grandes villes dans la crise écologique et sociale, les États généraux ont ouvert le débat sur les modes de vie métropolitains et leurs imaginaires, et ont donné à voir des formes de vie plus sobres et écologiques. 

Du 1er au 3 octobre 2021, sur le Plateau de Millevaches, ils ont réuni plus de trente organisations partenaires, parmi lesquelles la Fédération Habicoop, qui a contribué à l’atelier « Habiter dans le post-urbain ». 

Comment habiter écologiquement la terre ? 

C’est la question qui a rassemblé plus de 150 personnes.

De nombreuses expériences alternatives ont témoigné de ces envies et de ces capacités à reconstruire des espaces de vie en dehors des grandes villes, pour laisser la place à d’autres aspirations dans les manières d’habiter, tels le ralentissement, la sobriété ou encore l’autonomie.

Quelle société pourrait se construire à partir de ces expériences localisées ?

Comment « décoloniser nos imaginaires », ceux de la performance et de l’opulence ?

Les États généraux d’une société écologique post-urbaine nous invitent à avoir confiance en nos capacités et celles des sociétés locales pour une transformation écologique radicale de nos manières d’habiter.

Un manifeste présentant les valeurs et visions pour ce monde émergent et un serment d’engagement dans des actions concrètes pour les années cruciales à venir, sont en cours de rédaction.